Injustice dans les fermetures

injustice magasins

Si je ne remets pas en cause le fond, à savoir la fermeture de magasins dits "non essentiels", je crie à l'injustice.

Ce dessin de presse  a été réalisé en mars 2020 lors du premier confinement; on pouvait constater que les rayons non alimentaires des supermarchés étaient ouverts. Du coup, les gens achetaient des plantes, de la vaisselle... alors que les jardineries devaient fermer tout autant que les magasins de déco & vaisselle. Pire, dans un 'Gam vert' de ma commune, le gérant avait du interdire l'accès à ses rayons traditionnels, pour laisser uniquement l'accès à ses rayons épicerie/alimentaire.

Pourquoi dès lors, ne pas, imposer aux grandes surface de condamner l'accès à ses rayons non alimentaires? Pourquoi les laisser continuer à vendre des imprimantes, des lave-vaisselles, des couvertures? Où est la logique, ou est l'égalité et à qui cela profite-t-il?

0 Commentaires

Ajouter un commentaire

Format Texte Simple

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.